Mali : l’ex président Burundais enterré à Bamako


Décédé à Paris le 17 décembre 2020 des suites du Covid – 19, les obsèques de Pierre Buyoya ont eu lieu ce mardi 29 décembre à la Cathédrale de Bamako en présence de sa famille, de représentants de l’État malien et du corps diplomatique. Il a été inhumé au cimetière chrétien de Bamako – Coura.

Cela fait pratiquement 8 ans que Pierre Buyoya, ancien président du Burundi, vivait au Mali en qualité de Haut représentant de l’Union Africaine dans le Sahel. Démissionnaire de ce poste le 24 novembre 2020 pour se consacrer à la bataille juridique qui l’attend suite à une condamnation à la prison à perpétuité dans son propre pays, la mort a eu raison du Burundais âgé de 71 ans.

Président du Burundi deux fois par coup d’état (1987 à 1993) et de (1996 à 2003), M. Buyoya avait dénoncé sa condamnation à perpétuité pour l’assassinat en 1993 de son prédécesseur, Melchior Ndadaye, qualifiant le procès de « politique » et « mené de manière scandaleuse ».

Tutsi et issu d’un milieu modeste, Pierre Buyoya a fait carrière d’abord dans l’armée avant de devenir président de son pays. Son règne a été marqué par l’ouverture de l’espace démocratique au Burundi. Il signera en 2000 les Accords d'Arusha, qui visaient à mettre un terme à la guerre civile au Burundi (300 000 morts entre 1993 et 2006), et quitta le pouvoir en 2003 conformément à ces accords.

Une autre personnalité africaine s’en est allée, victime du Coronavirus.

El Hadji Malick Guiteye

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article