Mali : La désobéissance civile gagne du terrain à Bamako


Il est presque 20h. Le bras de fer continue entre les forces de l'ordre et les manifestants au niveau de l’avenue de l’OUA, sur la route menant à Faladié. Les manifestants, ayant reçu comme consigne cet après midi (mardi 14 juillet 2020) de continuer la désobéissance civile, ont saccagé en début de soirée vers 18h, la station Oryx située à l'entrée de la cité Unicef de Niamakoro. Un pompiste de la station nous a confié avec désespoir : "on pensait que la situation était sous le contrôle des forces de l'ordre national''.

Par ailleurs, le pont " tordu " qui relie la cité Unicef à Kalaban Coura a été investi par des dizaines de jeunes. Seuls les motocyclistes et piétons circulaient au moment du passage de notre équipe de reportage.

La situation reste encore plus tendue dans certaines localités de la capitale notamment à Niaréla mais aussi à Badalabougou non loin de la mosquée de l'Iman Mahmoud Dicko. L'accès nous a été interdit par les forces de l'ordre.

Aminata Traoré
Envoyée spéciale pour Joliba 105.0 FM

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article