Produits de première nécessité : comment se porte le marché ?


03 avril 2020

Aux multiples crises touchant différents secteurs au Mali, celui de la santé a reçu depuis quelques semaines un coup de massue à l’instar de plusieurs autres pays du monde.

La pandémie du Coronavirus (COVID-19), est passée par là.

Par prévention face à cette situation, certains articles (gels hydro-alcooliques, masques-caches-nez, gants…) sont devenus incontournables et leur prix ont spectaculairement augmenté selon plusieurs constats et témoignages.

Quid des denrées alimentaires de première nécessité (riz, mil, oignon, tomate, huile…) ?

Le sucre est intouchable ; très cher aux dires de Bourama Mariko, vendeur détaillant au marché DIBIDANI. Le sac se vend souvent jusqu’à 24 500f en ce qui concerne le sucre blanc appelé sucre «Brésil». Ils sont obligés de le revendre à 525f le kilo. Actuellement certains éviteraient même d’en prendre.

Le mil est à un bon prix, 250f le kilo. Les qualités de riz (Gambiaka) sont à 375f par kilo. Le sac est vendu à 17 000f. Quant au sac de 50kg de mil déjà pilé, il est à 10 500f. Idem pour le maïs. Les prix n’ont pas changé toujours selon Bourama.

Quant à Coumba et Tenin TOGOLA respectivement vendeuses d’oignons et de tomates au marché DIBIDANI, les prix de ces condiments phares des paniers des ménagères demeurent invariés. L’échalote et l’oignon, 250f le kilo. Seul l’oignon qui vient du Sénégal est à 600f. Le tas de 05 grosses tomates est à 200f et celui des petites à 100f alors que c’était cher avant. Même son de cloche pour l’huile. Au détail, les prix sont 1 300f, 1350f pour l’huile blanche et 1000f pour le 1L déjà embouteillé d’après Djelika KEITA, vendeuse d’huile au marché de Djicoroni Para.

Alors sur ce plan qui est loin d’être négligeable les citoyens peuvent souffler. Pourvu que cela perdure, car le mois bénis de Ramadan, c’est dans moins de trente jours.

 

                                                                          

DIAKITE Sokona

Joliba 105.0 FM

Crédit photo : Altiplano voyage

   

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article