Procès de Amadou Aya Sanogo et co-accusés

13 mars 2021

Aminata Soumaré, victime présumée d’enlèvement, de torture et de viol, rejette la loi d’entente nationale adoptée par l’Assemblée nationale. Elle indique vouloir se battre pour que justice lui soit rendue.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article