Lutte contre le terrorisme au Sahel : les États-Unis entendent « soutenir les efforts menés par la France »


À la suite d’un entretien entre les présidents français et américain en Italie le 29 octobre dernier, les États-Unis se sont engagés à mobiliser des ressources supplémentaires pour soutenir les efforts menés par la France dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.

« La France et les États-Unis rechercheront les moyens d’accroître le soutien multilatéral au G5 Sahel, à ses États membres et à la Minusma », c’est ce qui ressort d’un communiqué conjoint signé par les deux présidents BIDEN et MACRON, en marge du sommet G20 de Rome.

En effet, cette décision de Joe BIDEN va à contre-courant de son prédécesseur Donald TRUMP qui était en passe de retirer les troupes américaines du Sahel.

Selon le communiqué conjoint, cette nouvelle résolution des États-Unis renforcera la logistique, le renseignement et la formation des forces africaines de défense et de sécurité.

Rappelons que le soutien militaire américain n’est pas nouveau au Sahel. Les États-Unis soutiennent la France depuis 2013 dans le cadre de l’opération Serval, notamment en matière de renseignement, mais surtout de transport. D’après le RFI, 20 % des passagers et 10 % du fret intra-théâtre sont assurés par l’US Air Force.

En outre, ce nouvel engagement du président américain tient à une promesse faite par Joe BIDEN le 22 septembre dernier : celle « d’accroître la coopération avec la France au Sahel ». Un acte interprété par certains observateurs comme étant un moyen pour les États-Unis de se racheter auprès de son partenaire français, après la « crise des sous-marins ».

Abdoulaye Konimba KONATÉ

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article