Prix Nobel de littérature : Abdulrazak Gurnah, 2e lauréat africain noir 


L’écrivain tanzanien Abdulrazak Gurnah est le lauréat du prix Nobel de littérature 2021. Il devient ainsi le 2e africain noir à recevoir cette distinction après Wole Soyinka. Auteur de 10 romans et de nouvelles, Abdulrazak Gurnah vit à Brighton en Angleterre où il enseignait la littérature à l’Université du Kent.

Après le Nigérian Wole Soyinka en 1986, Abdulrazak Gurnah est le deuxième Africain noir à décrocher la plus grande récompense de la littérature, le prix Nobel de littérature. Cette consécration de l’écrivain ne passe pas inaperçue dans son pays d’origine, la Tanzanie : « Vous avez sans aucun doute rendu justice à votre profession, votre victoire est celle de la Tanzanie et de l’Afrique », a posté le porte-parole du gouvernement tanzanien sur Twitter.

Né en 1948 sur l’île de Zanzibar, le Tanzanien Abdulrazak Gurnah est arrivé au Royaume-Uni en tant que réfugié à la fin des années 1960 alors qu’il n’avait que 18 ans. Il fait des études d’anglais avant de devenir professeur de littérature. Il vient de prendre sa retraite. Les écrits d’Abdulrazak Gurnah évoquent en général le quotidien des Africains et surtout la vie des réfugiés qu’il connaît mieux pour l’avoir vécue.  

Cependant, Abdulrazak Gurnah devient le 5e africain à recevoir le graal littéraire après Wole Soyinka, l’Egyptien Naguib Mahfouz (1988), les sud-africains Nadine Gordimer (1991) et John Maxwell Coetzee en 2003.

Parmi les 118 lauréats en littérature depuis la création des prix, 95, soit plus de 80 %, sont des Européens ou des Nord-Américains, selon le média Le Monde tandis que la France, à elle seule, s’est vue décerner 13 % des prix. Ils sont 102 hommes au palmarès pour 16 femmes.

Youssouf Koné

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article